Les Plantes

 

Au Paradis du Papillon - 44 460 SANGUINET

 

 

 

Les Plantes présentes dans la serre ont différentes fonctions 

•  décorative (orchidées, fougères, strélizia) ;

 

 

 

 

 

 

Un strélizia (plante rouge derrière le papillon aussi appellé rince-bouteille en raison de sa forme)

•  éducative (plantes carnivores et vivrières : café, goyavier, bananier, litchees) ;

•  nourricière (feuilles de bananiers pour les chenilles, fleurs de lantanas pour les papillons) ;

•  régulatrice (certaines courges contiennent dans leur sève un poison capable de tuer tous les insectes piqueurs. Elles réalisent donc une barrière entre les différentes parties de la serre) ;

•  odorante (certains papillons ont besoin d'une plante particulière pour créer des hormones nécessaires à leur reproduction).

 

Les Plantes carnivores

•  la Népenthe (plante carnivore à urnes) présentée dans notre Serre est une des plus grandes au monde. L'urne située en bout de feuille (volume d'un litre) est capable de dissoudre une souris et c'est ainsi qu'elle se nourrit. Vous trouverez cette plante épiphyte au sommet d'un tronc, comme dans son milieu naturel, puisqu'elle se sert d'un arbre comme support pour vivre.

•  à l'inverse, les Sarracenias (plantes carnivores  trompettes ) vivent sur le sol des tourbières humides. C'est pour cela que vous les retrouverez au centre de la cascade.

 

Tillandsias

Ces plantes, aussi appelées à juste titre Filles de l'air , se nourrissent de poussières et de l'humidité de l'air : elles ont donc adopté un mode de vie épiphyte. De quelques centimètres pour les plus petites à plusieurs mètres et une centaine de kilos pour les plus grandes, ces plantes constituent un groupe très diversifié.

 

Le Gingembre

Bien que le rhizome soit connu par tous pour ces effets stimulants, la plante reste néanmoins méconnue : vous pourrez la découvrir en vous approchant des abords du ruisseau, puis la reconnaître en frottant ses feuilles au parfum si particulier.

 

Les Calathéas

Le sous-bois ne reçoit qu'1% de la lumière directe du soleil : il est alors vital pour chaque plantes poussant dans ces endroits d'en capter un maximum. Le Calathéa a donc développé une technique bien particulière : il possède à la base de ses feuilles un renflement qui lui permet de les bouger en permanence et d'être ainsi toujours bien orienté. Cet organe lui permet par ailleurs de fermer les feuilles la nuit et d'éviter la chute de débris pouvant les endommager.